TISANE

INFECTION URINAIRE

Mais qu’est-ce que c’est exactement une infection urinaire et surtout pourquoi les femmes en sont plus victimes que les hommes ?

Bon à savoir, l’infection urinaire est aussi appelé “cystite”. Il s’agit d’une infection bactérienne qui affecte le système urinaire. Cette infection peut être chronique (elle se développe dans le temps et les effets se font ressentir au fil du temps) ou aiguë (elle arrive soudainement avec ses symptômes).

Lorsqu’on est touché par cette infection, les femmes souffrent de douleurs pouvant varier en intensité. En général, les douleurs qui ressortent le plus sont des douleurs lancinantes (des élancements brusques et très douloureux), des brûlures dans la région du bas-ventre, ainsi que des douleurs lorsqu’on urine. Encore une fois, l’intensité varie en fonction des femmes, mais une chose est sûre ça fait mal et si tu le vis actuellement tu ne me contrediras sûrement pas !

Dans la grande majorité des cas, l’infection urinaire est dû à une bactérie qu’on appelle “escherichia coli”. Le “escherichia coli” est naturellement présente dans notre tube digestif, on ne peut donc pas s’en débarrasser !

On dit qu’une femme sur 2 en subit généralement au début de l’activité sexuelle ou après la ménopause, d’où l’importance de cette page.

 

Comme on le disait cette fameuse bactérie, le “escherichia coli” est présente dans notre tube digestif, donc dans le colon qui est la plus longue partie de notre intestin, et dans le rectum qui est la dernière portion du gros intestin et qui le relie à l’anus. 

L’urètre de la femme qui permet d’évacuer l’urine est plus petit que celui de l’homme. C’est ce qui permet à la bactérie d’entrer plus facilement dans cet urètre et de créer cette infection.

Tu comprends à présent pourquoi la femme est plus touchée que l’homme par les infections urinaires. 

En dehors de cette bactérie, il y a d’autres facteurs qui peuvent provoquer cette infection comme une hygiène insuffisante (on y reviendra plus tard), une grossesse, une infection qu’on a prit à l’hôpital par exemple et autres.

Mais encore une fois, dans environ 90% des cas, c’est dû à l’escherichia coli, raison pour laquelle on c’est attardé dessus.

Quels en sont les symptômes ?

Alors attention ! Si tu vois certains des symptômes suivants sur toi, ça ne veut pas dire que tu es atteinte de cette infection. Mais, ça doit te pousser à consulter un médecin sans stresser au préalable pour savoir justement s’il y a de quoi s’inquiéter et à prendre des précautions en utilisant certains produits doux qui ont du succès pour l’hygiène intime des femmes. 

Donc, parmi ces symptômes, on peut citer :

  • douleurs en urinant ;
  • sensation de brûlure ;
  • des envies pressantes et fréquentes d’uriner ;
  • uriner très souvent sans évacuer beaucoup d’urine ;
  • une pesanteur dans le bas du ventre ;
  • du sang dans les urines est également un symptôme fréquent de la cystite.

“Si je ressens des symptômes, quels sont les choses à faire absolument ?”

Dans ce cas, tu as 2 actions à mettre en place, à savoir porter attention à ton hygiène intime (il y a des jolis coups de pouces pour ça) et comme cité précédemment, consulter un médecin.

Et les facteurs de risques alors ?

Comme on l’a expliqué, il y a déjà l’anatomie de la femme qui un facteur de risque, mais pas que. 

Il y a aussi les rapports sexuels qui poussent les bactéries dans l’urètre augmentant ainsi les risques d’infection urinaire. 

On retrouve aussi la ménopause, car la baisse des niveaux d’œstrogènes chez les femmes ménopausées peut affaiblir les muscles de la vessie et de l’urètre pouvant de cette façon augmenter les risques.

L’utilisation des spermicides fait partie de la grande famille des facteurs de risques. Les spermicides risquent de tuer les bactéries bénéfiques dans le vagin et ainsi permettre aux bactéries nocives de se développer.

Aussi, on peut citer l’obstruction urinaire, soit tout ce qui peut bloquer l’écoulement de l’urine, comme un calcul rénal par exemple qui peut augmenter le risque d’infections urinaires.

Et enfin, logiquement, les personnes atteintes de maladies qui affaiblissent le système immunitaire comme le diabète ou certaines maladies sexuellement transmissibles.

Comment prévenir ces infections urinaires ? La tisane infection urinaire ?

Abordons ce passage très important de manière ordonné.

La base

Tout passe par ton hygiène de vie !

“L’eau c’est la vie !” Une des premières actions à faire est de boire beaucoup d’eau afin d’avoir une bonne hydratation et une bonne circulation sanguine. En dehors de cela, il est conseillé d’uriner fréquemment ou plutôt de ne pas retenir l’urine dans ta vessie et éviter la consommation ABUSIVES de substances susceptibles d’irriter les voies urinaires, comme la caféine, certaines épices, le tabac et l’alcool.

Les menstrues

Lorsque tu as tes menstrues, changes bien tes serviettes hygiéniques plus souvent.

Femmes enceintes

Pour les femmes enceintes, il faut que vous effectuiez un dépistage bactérien dans vos urines au moins 2 fois pendant votre grossesse.

Éléments extérieurs

Choisis tes produits avec précaution ! Évite les produits qui contiennent des composés chimiques tels que les parabènes, le phénoxyéthanol, le DEA, le TEA, le PEG ainsi que les produits parfumés sur tes parties intimes, car ça peut irriter la vessie

Le coup de pouce

Une tisane qui agit pour ton hygiène intime au global et qui a des propriétés intéressantes pour prévenir les infections urinaires.

Infusion Ô Féminin - Une tisane infection urinaire

Si on te la présente aujourd’hui c’est évidemment parce que ce n’est pas une tisane “ordinaire”. Elle est faite à base de plante comme le khamaré.

En quelques mots, cette plante permet de nettoyer les impuretés du ventre, améliorer l’hygiène intime des femmes et empêcher les infections urinaires.

avis tisane infection urinaire khamaré

Le khamaré est une plante riche et très utilisée dans la médecine ayurvédique. Pour celles qui n’y sont pas familières, la médecine ayurvédique est une médecine traditionnelle originaire de l’Inde qui est aussi très pratiquée en Occident. L’OMS l’a reconnu comme étant un réel système de santé traditionnel.

Le khamaré contient des composés antioxydants et anti-inflammatoires qui aident à la guérison. Lorsqu’on la consomme sous forme de tisane, elle va aider à soulager les symptômes de la cystite, à réduire les mictions fréquentes et à prévenir les infections urinaires à répétition. Elle va surtout avec d’autres plantes aider à rétablir l’équilibre des bactéries de l’intestin et à éliminer les toxines du corps.

Cette tisane a de nombreux bienfaits pour ton corps et te permettras de prévenir les infections de façon naturelle mais aussi de :

  • Détoxifier ton corps ;
  • Entretenir ta flore vaginale ;
  • Éliminer les mauvaises odeurs dues notamment aux infections ;
  • Faciliter la digestion ;
  • Calmer les douleurs menstruelles ;
  • Faciliter les rapports sexuels avec un effet lubrifiant et autres.

Une tisane riche en goût et en résultat ! Une tisane que l’on te conseille fortement pour prendre soin de ton hygiène intime et éviter pas mal de problèmes ! Cette tisane est aussi excellente pour lutter contre les règles douloureuses.

Infusion Ô Féminin – L’alliée des femmes

0
    0
    Votre panier
    Votre panier est videRetour à la boutique